Que retenir à mi-avril de la crise sanitaire ?

Publié le: 22 avril 2020
Retour aux news
Rémi JULIEN, président du directoire de MGI

Chers lecteurs,

Que retenir à mi-avril de la crise sanitaire ?

Du bon : les chaînes logistiques fonctionnent, et continuent d’approvisionner le pays. C’est un front moins brutal que celui tenu par nos soignants, mais il est tenu. La solidarité, le pragmatisme, et la capacité d’adaptation de la profession sont à louer. Les ports fonctionnent. Les outils digitaux mis en place depuis plusieurs années ont permis à tous nos clients d’opérer depuis leur foyer. A MGI, nous sommes fiers de télétravailler à 100% et de garantir nos services 24/7 sur tout le territoire, en métropole et Outremer, avec un niveau de cybersécurité maximal.

Du mauvais : les trafics baissent, dans des proportions inédites, on parle de 10, 20, 40%… Pour combien de temps ? Ces incertitudes vont durer, bien au-delà du 11 mai…

Que faire alors ? Au-delà des mesures de rigueur obligatoires, profitons de ce « redoublement de vie » induit par la crise, pour rechercher encore plus d’efficacité dans nos actions, plus de résilience, plus de sens. MGI continuera d’innover sur ses axes stratégiques : sécurité, aide à la décision, mobilité, connectivité, et valorisation environnementale.

Dans ce cadre, je tiens à remercier la communauté portuaire dunkerquoise qui nous fait confiance pour l’avenir en signant un contrat de déploiement et d’utilisation de Ci5, pour une durée de 5 ans.

Que vous soyez sur un quai, un navire, un train, une barge, un entrepôt ou confiné chez vous, je vous souhaite une excellente lecture !

Rémi Julien

POST A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

seize − 9 =