Le Port de Marseille Fos irrémédiablement fluide

Publié le: 27 juin 2016
Retour aux news
Le Port de Marseille Fos irrémédiablement fluideUMF - AG 15 juin 2016 - Mucem - Marseille

Jaap van den Hoogen, Président du Directoire de MGI.

Le 15 juin 2016 a eu lieu l’assemblée générale de l’UMF (Union Maritime et Fluviale de Marseille Fos) au MUCEM à Marseille qui a rassemblé les acteurs de la communauté portuaire. Compte tenu de l’actualité sociale en France, Jean-Philippe Salducci, président de l’UMF, a tenu à souligner qu’à l’exception de la filière hydrocarbure, ayant connu des journées consécutives sans activité, le port de Marseille-Fos est resté irrémédiablement fluide et le plus fluide de France.

Pour rivaliser avec les ports du Nord, le port de Marseille Fos doit être connecté à la mer, à la terre et à la marchandise. Les activités de lobbying de la place portuaire soutenues par les politiques doivent être poursuivies dans le but d’ouvrir les voies terrestres aux marchandises, de faciliter les expéditions maritimes et d’accroître la fluidité tout en sécurisant et traçant les marchandises.

Et dans ce cadre, le président de l’UMF a informé son auditoire de l’avancement d’un projet porté par la place qui vise à obtenir l’inscription d’une liaison Marseille-Fos/Genève dans le corridor ferroviaire européen Mer du Nord/ Méditerranée. Cette inscription est en somme, le préalable à la mise en place d’une navette ferroviaire entre le 1er port de France et la Suisse Romande.

Jaap van den Hoogen, président du directoire de MGI, est intervenu sur le développement de Ci5, le nouveau Cargo Community System qui remplacera AP+ en 2017. « Un smart system pour des smart supply chains. La vision de MGI est de pouvoir tracer la marchandise door-to-door » a déclaré Jaap van den Hoogen. « MGI, pépite marseillaise dans le monde informatique et logistique, représente un atout pour la communauté portuaire qui bénéficie de solutions innovantes en matière de système d’information partagée par tous les acteurs de la supply chain. » a-t-il rajouté.

Ci5 va offrir une traçabilité plus fine de la marchandise et toujours plus loin dans la supply chain mais aussi une accélération des flux sur les zones logistiques qu’elles soient portuaires, aéroportuaires ou terrestres. Les innovations intégrées permettront de gagner en productivité et compétitivité et le port de Marseille Fos sera le premier à bénéficier de ce système.

« Un port connecté, un jeu collectif et une cohésion entre tous les acteurs portuaires permettront au port de Marseille Fos de gravir les marches du classement des plus grands ports européens » a conclu Jean-Philippe Salducci.