Focus sur le cloud computing dans Ci5

Publié le: 26 juin 2018
Retour aux news

Plus vite, plus sûr grâce au cloud

Processus DevOps, Docker et Container, ça vous parle ? Il s’agit des toutes dernières technologies de l’information, déjà utilisées couramment aujourd’hui et qui seront la norme demain. Pour en tirer le meilleur parti, on utilise le cloud, dont l’usage nous est devenu familier au travers des applications proposées par Google, Apple, Facebook, Amazon, les GAFA du web.

Ci5, la nouvelle génération de Cargo Community Systems de MGI, a été développée avec les architectures qui font les succès des GAFA. Atouts de ces architectures : délai de mise sur le marché très court, et production de l’application basée sur des processus DevOps.

DevOps ? Tout le monde en parle mais qui comprend ? Alors voici de quoi il s’agit : c’est une approche qui repose notamment sur la méthode agile. Dans cette méthode, les responsables métiers et les équipes de développements concernés par l’élaboration de la solution collaborent pour délivrer le logiciel en continu. Il n’y a plus de rupture de charge entre le développement des modules applicatifs (Dev) et leur mise en production opérationnelle (Ops). Avantage : on saisit plus rapidement les opportunités du marché et on prend plus vite en compte les retours des clients.

Mots simples, concepts de pointe

Docker et Container… ces termes vous sont familiers dans le maritime. En informatique, ils désignent une technologie qui a révolutionné le cloud et les architectures applicatives. Le logiciel crée des containers virtuels qui embarquent des applications exécutables sur n’importe quelle machine. L’intérêt ? Les containers sont légers et facilitent le déploiement en continu des applications. Les fonctionnalités de Ci5 sont basées sur cette technologie ; ainsi par exemple, la fonction tracking, qui communique le statut de la marchandise en temps réel, est répartie sur un certain nombre de containers déployés pour assurer ce service. C’est mieux à la fois pour les développeurs et pour les utilisateurs, qui profitent de temps de réponse rapides, mais aussi constants car Ci5 ajuste sa puissance en fonction de la demande.

Plus rapide, plus sûr

Pour héberger Ci5, MGI a choisi AWS, la filiale cloud d’Amazon. Celle-ci propose des services riches et très innovants, notamment la reconnaissance d’images ou de caractères, techniques qui pourront servir par exemple pour de nouveaux développements relatifs aux réserves manutentionnaires lors des réceptions à quai. AWS dispose aussi d’une architecture logicielle très sûre, basée sur la cryptographie, et à chaque transaction, des certificats sont échangés pour prouver l’identité de l’utilisateur. L’utilisateur final ne voit pas ces échanges, et bénéficie simplement d’une solution ultra-sécurisée.

Incontournable

En résumé, l’informatique cloud augmente la réactivité, et réduit les délais de conception et de mise à disposition du client. Ci5 a d’ailleurs été développé deux fois plus vite que son prédécesseur AP+. Associé au processus DevOps et la technologie Docker, le cloud est devenu à la fois très séduisant et incontournable.

 

Par Jean-Louis Paoli, responsable production chez MGI.

This post was written by Sandie Hili

POST A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>