France PCS propose une plateforme numérique nationale

Publié le: 14 avril 2021
Retour aux news

Fluidité, traçabilité et sécurité des flux logistiques 

La performance logistique et l’attractivité des zones portuaires reposent notamment sur la capacité des professionnels à échanger une information fiable, instantanée et sécurisée. Savoir en temps réel où se situe la marchandise et connaître son statut sont des enjeux cruciaux.

Aujourd’hui, les services digitaux de type Port Community Systems déployés par SOGET et MGI répondent à ces impératifs opérationnels, favorisent la compétitivité et l’avènement du port du futur. Ils relèvent parfaitement des orientations stratégiques de toutes les strates territoriales françaises (Cf : CIMER 2019-2021, stratégie nationale portuaire, CILOG 2020).

Si les systèmes d’information communautaires français apparaissent aujourd’hui comme incontournables et déjà très performants, il convient pourtant de pousser plus loin les outils numériques pour accroître l’attractivité de nos ports.

France PCS, expert et tiers de confiance

France PCS est née de la volonté de SOGET et MGI de promouvoir les ports français à travers l’expertise digitale française, et de répondre concrètement aux besoins de numérisation des acteurs privés et publics de la chaîne logistique portuaire.

Les structures de gouvernance de SOGET et MGI, composées d’un actionnariat public (Grands Ports Maritimes) et privés (associations professionnelles portuaires), leur confèrent neutralité et agilité, et un statut de tiers de confiance vis-à-vis des utilisateurs de leurs plateformes. Les deux entreprises se sont regroupées au sein de France PCS.

 

Que représente France PCS ?

•  21 communautés portuaires métropolitaines et ultramarines équipées de CCS PCS,

• 95% du fret national français transite dans ses systèmes d’information,

•  5,3 millions d’EVP y sont traités chaque année,

•  6 liasses papiers dématérialisées soit près de 32 millions de documents papier sauvés annuellement,

•  300 millions de messages informatiques traités dans ses plateformes,

•  Près de 10 000 utilisateurs connectés quotidiennement,

•  130 experts français de la digitalisation logistique

 

Le digital français au service de la compétitivité nationale

Les Port Community Systems – Ci5 à Marseille et S)ONE au Havre – conviennent aussi bien aux grands ports qu’aux plus petits. Quel que soit le trafic, conteneurisé, conventionnel, vrac ou ro‑ro, les PCS améliorent la compétitivité de tous les acteurs de la chaîne. En effet, ils garantissent huit points essentiels :

  • l’accélération du passage de la marchandise par l’automatisation des procédures et l’élimination de processus inefficaces ;
  • la sécurisation de la chaîne logistique, en fournissant des informations fiables en temps réel ;
  • l’augmentation de la productivité, par la réduction des coûts d’exploitation (gestion documentaire, accès à l’information, déplacements) ;
  • la simplification et l’optimisation des processus, avec à la clé une meilleure fluidité des échanges d’information et des mouvements de marchandises ;
  • l’élargissement de la traçabilité de la marchandise et l’anticipation des formalités de dédouanement, assurant notamment des gains sur les franchises de stationnement à l’import ;
  • la sécurisation des recettes de l’État, grâce à la transparence et l’interopérabilité avec les systèmes des douanes françaises ;
  • le pilotage de l’information, pour mesurer la qualité de service globale des ports et des chaînes logistiques, et recueillir des informations transmises aux autorités portuaires à des fins statistiques pour le commerce extérieur de la France ;
  • l’amélioration de l’indicateur « Doing Business » français au sein du Logistics Performance Index (LPI) de la Banque Mondiale.

Propositions de France PCS : la co-construction avec le Ministère d’une plateforme digitale du Commerce Extérieur.

Des objectifs concrets et ambitieux

À court terme

– Promouvoir l’expertise digitale française à travers un kit de communication partagé

– Déployer des projets de type « quick wins » avec l’État

-Engager l’écosystème dans une démarche de cybersécurité.

-Mesurer de manière fiable et dynamique la performance des ports (Observatoire National Portuaire)

-Aller plus loin dans l’interopérabilité des systèmes d’information étatiques et des PCS, notamment dans le cadre du projet de Point de Contact Unique aux Frontières.

-Protéger le savoir-faire-français en l’inscrivant dans une règlementation nationale, notamment de cybersécurité.

À moyen terme

Poser les bases de la future plateforme numérique du commerce extérieur français :

-déployer le Guichet Unique Maritime pour faire de la France le site pilote européen ;

– bâtir une architecture nationale avec déclinaison locale pour améliorer les processus et prendre en compte les besoins des métiers.

À long terme

-Faire reconnaître la France comme leader européen des services digitaux portuaires.

-Assurer l’émergence de services innovants.

-Mettre en œuvre une plateforme digitale ouverte du Commerce Extérieur Français, basé sur l’architecture des PCS existants.

Les PCS fournissent aux ports des services digitaux de qualité ; néanmoins les services encore à rendre au commerce extérieur sont nombreux. Cette plateforme aura une mission universelle. Elle sera ouverte au plus grand nombre, PME et Start-ups, pour les connecter et initier des services innovants à forte valeur ajoutée pour la logistique française.

Des équipes Marseillo-havraises de haut niveau

« Notre motto, explique Dominique Lebreton, Délégué Général de France PCS, c’est l’attractivité et la facilitation du passage portuaire via de nouveaux services numériques.

Notre réponse aux impératifs réglementaires européens et nationaux se situe dans le développement rapide de projets ambitieux et porteurs. La force de France PCS réside dans l’expertise du personnel de MGI et SOGET, déléguée au sein de notre entité pour mener à bien la numérisation de la chaîne logistico-portuaire française.

Le travail entre les équipes de France PCS et les services étatiques produira à brève échéance de nouveaux services qui entérineront le leadership français en matière de numérique portuaire. »

POST A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

6 − cinq =