Travaux de convergence et état d’avancement des solutions de dernière génération de CCS

Publié le: 29 mars 2018
Retour aux news

Le 16 mars dernier à Paris au Pavillon Dauphine, près d’une centaine de personnes représentant les instances gouvernementales et les fédérations professionnelles nationales de la logistique maritime et portuaire française ont répondu à l’invitation conjointe de MM. Le Yondre et Lassalle, respectivement Président des Conseils de Surveillance des sociétés SOGET et MGI.

Les deux sociétés françaises éditeurs de logiciels ont pu présenter en détail les travaux de convergence qui préparent une solution innovante unique à l’échelle portuaire nationale. Les ateliers de convergence initiés le 13 octobre 2017 ont permis à ce jour d’uniformiser près de 40 % des messages EDI échangés avec les Cargo Community System (CCS) de dernière génération, avec pour objectif d’étendre cette couverture à plus de 90 %. Parallèlement l’harmonisation entre les deux systèmes trouve de nouvelles expressions opérationnelles par la mise en œuvre de connecteurs applicatifs communs sous la forme de Web Services. La première application développée conjointement permettra aux opérateurs d’effectuer le tracking d’une marchandise quel que soit le port d’escale. M. Le Yondre, Président du Conseil de Surveillance de SOGET : « Aujourd’hui, je suis fier d’affirmer que l’ouverture du CCS de dernière génération est garantie au Havre à tous les transitaires intérieurs ainsi qu’à tous les importateurs et exportateurs ». M. Lassalle, confirme qu’il en est de même pour Marseille et rappelle le rôle décisionnaire de chacune des autres places portuaires clientes de SOGET et MGI sur ce sujet.

Les fédérations nationales professionnelles présentes à cet évènement ont apprécié cette annonce prouvant la volonté des deux éditeurs français de CCS d’œuvrer plus encore en facilitation et dématérialisation des process sur le territoire français. Cette réunion a permis aux deux sociétés de réaliser également des démonstrations « live » des principales innovations contenues dans les CCS Ci5 et S)ONE. L’ambition reste de conserver cette avance technologique et stratégique qui offre à nos communautés portuaires nationales des outils numériques ouverts, fiables, efficaces et sûrs. Pour ce faire, SOGET et MGI travaillent déjà sur les applications du futur en se préparant à intégrer des données issues de l’intelligence artificielle. M. Lassalle, Président du Conseil de Surveillance de MGI : « C’est un nouveau bond en avant pour l’attractivité des places portuaires françaises. La France peut se réjouir de disposer de deux pépites de ce niveau combinant expérience et esprit start-up ». Les résultats présentés s’inscrivent dans la continuité stratégique de l’ambition énoncée par le Premier Ministre Edouard Philippe lors de la dernière édition des Assises de la Mer au Havre. MGI et SOGET travaillent de concert avec les experts du Comité France Maritime (SG Mer et Cluster Maritime Français) pour déployer un CCS ouvert, en phase avec les attentes qualitatives exprimées par les fédérations professionnelles et tous les usagers français.

POST A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>