Talent MGI : Julien Grandjean

Publié le: 10 janvier 2019
Retour aux news
Julien Grandjean développeur-intégrateur chez MGI

Discret et indispensable EDI

Interview de Julien Grandjean, développeur intégrateur chez MGI

Une belle palette de compétences

Je suis entré chez MGI en 2005, pour assurer l’intégration du système d’information AP+ lancé cette année-là sur le port de Marseille-Fos. En clair, je réalisais les interfaces. Au fil des années, je me suis orienté vers le développement en JAVA, le langage d’AP+. J’ai également élargi mes compétences à l’exploitation, c’est-à-dire à la relation avec notre prestataire hébergeur IBM, afin de maîtriser l’aspect technique de la configuration des serveurs. J’ai aussi eu la chance, en 2012, d’accompagner mon responsable en Nouvelle-Calédonie pour l’installation complète d’AP+ : une expérience formidable. Cependant, mon cœur de métier reste l’Échange de Données Informatisé ; cet EDI conditionne en effet l’interconnexion de tous les systèmes privés et publics des communautés portuaires utilisatrices de nos solutions, AP+ hier et Ci5 aujourd’hui. J’ai déjà interfacé nombre de systèmes, et ce n’est pas terminé avec le déploiement de Ci5 sur les futures places portuaires !

Le service technique, pivot de l’entreprise

Que ce soit avec AP+ ou Ci5, la majorité des échanges se font par EDI. Le service technique constitue un pivot et un support interne important pour le service assistance-utilisateurs et pour les responsables et chef de projets qui gèrent les places portuaires équipées de notre CCS. Intégration, exploitation, EDI : ces compétences variées ont fait de moi une sorte de couteau suisse, et on me sollicite volontiers en cas de souci technique ; avec mes collègues du pôle EDI, nous analysons alors le problème et trouvons la solution pour relancer rapidement la machine !

Présent, de la création à l’implantation de Ci5

Pour la mise en place de Ci5, je me suis remis complètement à l’EDI. J’ai œuvré à la migration de la plateforme EAI (Enterprise Application Integration) pour qu’elle soit compatible avec Ci5 ; les dernières technologies utilisées dans ce nouveau CCS n’existaient pas dans la plate-forme d’AP+.

AP+ utilisait le langage XML, et Ci5 fonctionne en JSON. La refonte de l’architecture constitue un gain de temps pour l’avenir, car nous pourrons aisément traduire les messages issus d’autres outils et nous adapter aux technologies de demain. Intégration des déclarations, des procédures de contrôle d’import et d’export, escales navires, marchandises dangereuses, bookings, manifestes, gate in et out… pour le passage à Ci5, nous avons reconnecté à l’identique tous les systèmes informatiques privés et publics de Marseille-Fos. Aujourd’hui, la plupart des statuts des marchandises et des informations essentielles sont intégrés par EDI dans Ci5. En 2019, nous procèderons de même pour toutes les communautés qui basculeront vers Ci5.

Un travail qui a du sens

Ce qui me motive toujours, après plus de treize ans chez MGI ? C’est le service rendu. Ce que nous faisons est décisif et indispensable ; on ne le remarque pas, et pourtant l’EDI représente la majorité des entrées de données dans le CCS. J’aime aussi l’hétérogénéité de mon environnement : on reçoit tous les formats imaginables et il faut chaque jour faire preuve d’ingéniosité, et innover pour forger les solutions attendues par les opérateurs. Et puis c’est MGI, ce qui signifie que nous sommes tous soudés et réactifs !

Un avenir radieux pour MGI

Notre avenir ? Je le vois florissant car il reste beaucoup de services à développer, notamment pour un meilleur suivi des marchandises, et pour le fameux dernier kilomètre. Une nouvelle page reste à écrire. C’est pour bientôt et je veux en être !

 

Propos recueillis par Marie Pavesio, responsable marketing et communication chez MGI.

POST A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte