Restitution GTN marseille-Le Havre

Publié le: 15 juillet 2015
Retour aux news
Restitution GTN marseille-Le Havre

De gauche à droite, Jean-Pierre Vigerie, Président du Syndicat des Transitaires Marseillais, Jacques Ritt, Président du Directoire de Soget, Thierry Dhal, Délégué Général du Syndicat des Transitaires Havrais, Jean-Louis Le Yondre, Président du Conseil de Surveillance de Soget, Jaap van den Hoogen, Président du Directoire de MGI et Xavier Lassalle, Président du Conseil de Surveillance de MGI
La restitution des ateliers Groupe de Travail National (GTN) sur le volet optimisation des processus logistiques à l’exportation a eu lieu à Paris le 30 juin dernier. Elle a regroupé une cinquantaine de représentants des professionnels de la logistique en France aux cotés de la DGDDI, de MGI, SOGET et SOGYP.

Ces ateliers animés par SOGYP, filiale de MGI et de SOGET, se sont déroulés au cours du 1er semestre 2015. Des chargeurs, transitaires, agents maritimes, manutentionnaires, transporteurs et des représentants des autorités portuaires et de la douane y ont participé.

Les premiers résultats de ces travaux ont été présentés et ont porté principalement sur :

la nécessité des exportateurs et importateurs de bien utiliser les incoterms pour piloter au mieux les flux d’informations,
le besoin de plus d’anticipation de l’information pour les exportateurs – importateurs,
les évolutions du Cargo Community System (CCS) AP+ permettant aux exportateurs et importateurs d’obtenir plus de traçabilité sur leurs expéditions et d’intégrer des informations dans le système (numéro, scellés, poids des conteneurs en sortie d’usine).

Pour mémoire, SOGYP  a créé un Groupe de Travail National en collaboration avec l’AUTF (l’Association des Utilisateurs de Transport de Fret) et la DGDDI (Direction Générale des Douanes et Droits Indirects) dont l’objectif est l’optimisation transverse des processus logistiques import et export au niveau national. Le pilotage efficace de ces processus est un facteur clé de la compétitivité des ports français.

Le lancement de ce GTN avait eu lieu à Paris en février 2015. Deux volets qui seraient traités sous forme d’ateliers avaient été validés :

L’optimisation des processus liés à l’exportation afin de fiabiliser les informations (eg. Poids des conteneurs, scellé) saisies dans AP+,
L’adaptation du Cargo Community System national AP+ au nouveau Code des Douanes de l’Union Européenne qui entrera en vigueur en 2016.

Les prochains ateliers GTN porteront donc sur l’adaptation du CCS national AP+ au nouveau Code des Douanes de l’Union Européenne qui entrera en vigueur en 2016. Ils auront lieu sur le second semestre 2015 avec une restitution globale prévue en décembre 2015.